Dikia conseils

 
 
 
 
 
 

Votre conseiller tout au long de la chaîne pénale

Points clés

Une équipe d’experts à votre écoute

  •  Aménagement de peine
  •  Accompagnement sur les mesures de justice
  •  Préparation à la rencontre avec les professionnels de la chaîne pénale

Dikia conseils est un cabinet dont les collaborateurs ont tous bénéficié d’une formation et d’une expérience professionnelle riche dans ce domaine technique très précis de l’expertise sociale en matière d’aménagement de peine. La procédure retenue est que les rapports et les conseils sont systématiquement effectués en double contrôle.

Des formations à destination des professionnels

  •  Avocats pénalistes
  •  Travailleurs sociaux
  •  Elus locaux

Dikia conseils propose des formations et des enseignements à destination des professionnels et des futurs professionnels amenés à intervenir au contact de la population pénale.

Contexte

Dikia conseils est né d’un constat partagé par l’ensemble des acteurs de la chaîne pénale : en France, l’expertise sociale - élément clef dans le processus décisionnel des magistrats - est l’apanage des Services Pénitentiaires d’Insertion et de Probation. Par conséquent cette expertise reste du ressort exclusif de l’État, et n’est pas véritablement accessible au condamné, ni à son conseil.

C’est ainsi que le code de procédure pénale a prévu la consultation pour avis d’un représentant de l’Administration Pénitentiaire lors du débat contradictoire au tribunal. Un moment clef, au cours duquel le Juge de l’Application des Peines va décider de la nature de la condamnation... Pour le Dalloz du Droit de l’exécution des peines il en découlera très souvent non seulement une vision à charge de la situation, mais surtout, et cela est dangereux non seulement pour la défense, mais aussi pour la sécurité publique, une analyse déformée de la réalité quant aux possibilités et aux efforts de réinsertion.

Que ce soit pour les aménagements de peine ou pour diff érentes mesures de justice, les rapports eff ectués par les Conseillers Pénitentiaires d’Insertion et de Probation (CPIP) seront donc déterminants pour le devenir des condamnés. Le problème est que, de l’aveu même de la Direction de l’Administration Pénitentiaire, les dommages causés par le manque de ressources humaines sont pléthores. Des manques dommageables aux condamnés et à leurs conseils, un CPIP reconnaissant, dans un document de synthèse sur les sursis avec mise à l’épreuve, qu’il peut nous arriver, à mon sens, de faire des hypothèses simplistes, voire bancales, sur la situation des personnes.

Dikia conseils fait justement appel à ces professionnels de l’exécution des peines qui vont vous apporter leur expertise pour vous accompagner dans toutes les étapes de votre parcours pénal : de la préparation aux entretiens avec le CPIP ou avec le Juge de l’Application des Peines, à la demande d’aménagement de peine, ainsi que pendant le suivi de la mesure de justice et des obligations particulières associées. En effet, comme le souligne le Dalloz du Droit de l’application des peines : l’assistance s’avère d’autant plus indispensable que (...) les condamnés ne comprennent généralement ni les enjeux, ni quels sont les rôles et même les propos des uns et des autres lors des audiences.

Se présenter devant un JAP, un procureur de la République, ou bien un CPIP n’a rien d’anodin...

Dikia conseils vous permettra de vous préparer à ces entretiens. Un travail de fond effectué en lien étroit avec votre conseil, le Dalloz de l’exécution des peines soulignant que l’issue des audiences avec avocats sont totalement différentes de celles où le condamné se défend seul. Un travail en complémentarité car, comme le reconnaissent avec humilité et pragmatisme nombre d’avocats pénalistes, l’exécution des peines est trop souvent négligée.

Dikia conseils vous apportera toute sa connaissance de la chaîne pénale afin de constituer - avec vous - le dossier le plus complet et le plus étayé possible. Un travail de forme qui peut apparaitre de peu d’importance et pour lequel les avocats n’ont que peu de temps. Ils doivent ainsi s’appuyer, dans la grande majorité des cas, sur le rapport social et les pièces justificatives récoltées par les services de l’État. Pourtant le Dalloz du Droit de l’exécution des peines rappelle que l’assistance peut même s’avérer plus importante que la plaidoirie, l’issue d’un débat contradictoire se jouant également sur des détails, comme le fait de faire en sorte que tous les documents nécessaires soient apportés à l’audience, ce qui fait alors toute la différence.

Membres fondateurs du cabinet

Yannick Royer

Licencié en droit, titulaire d’un master 2 de sciences pénitentiaires. Il est également diplômé en criminologie et en politiques publiques. Il a intégré l’ENAP en 1992 et a été certifié à la pratique de Conseiller Pénitentiaire d’Insertion et de Probation en 1994. Il a exercé en MO et en MF avant de devenir Chef de service en 1999, puis Directeur adjoint en 2003. Il est actuellement Directeur départemental des SPIP, il audite des prisons pour la mise en place des Règles Pénitentiaires Européennes, il est membre de la CEP (organisation européenne de la probation) et effectue régulièrement des missions en France et à l’étranger.

Erwan Le Courtois

Licencié en droit, titulaire d’un master 2 de politique comparée en Europe ainsi que d’un master 2 en éducation et politiques de la ville. Conseiller juridique puis journaliste, il a intégré l’ENAP (Ecole Nationale de l’Administration Pénitentiaire) en 2009, et a été certifié à la pratique de Conseiller Pénitentiaire d’Insertion et de Probation en 2010 en Milieu Ouvert et en Milieu Fermé.

Dikia conseils à votre service

Recharger

 Par téléphone

06 64 61 52 72
06 50 59 64 76

 Par email

contact (arobase) dikia (point) fr

 Par courrier

7 allée du Docteur Rio
56270 Ploemeur